RDC : MATATA rassure sur son indépendance vis-à-vis des institutions de Bretton Woods

Publié le par ACOVIG association des Congolais pour la justice

(Xinhuanet 21/04/2012)

KINSHASA -- Le nouveau Premier ministre Augustin Matata Mponyo a rassuré la population congolaise, au cours d'un entretien vendredi avec la presse, que son gouvernement ne va pas faire la volonté des institutions de Bretton Woods, à savoir le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM).

"Je ne suis pas là pour faire la volonté des institutions de Bretton Woods. Le gouvernement est libre. Lorsque ces institutions donnent des avis favorables, nous devons le suivre, mais à condition qu'ils soient conformes à la vision du chef de l'Etat", a-t-il souligné, révélant que dans les discussions entre le gouvernement et ces institutions, il y a certaines de leurs propositions qui ne sont pas prises.

Pour Matata Mponyo, ces institutions sont là pour appuyer le développement et non pour diriger le développement.

M. Mponyo était conseiller en charge des questions du FMI et de la BM. Il a été le directeur général du Bureau Central de Coordination (BCECO), une agence d'exécution née de la volonté commune du Gouvernement congolais et de la Banque Mondiale et qui sert de courroie de transmission entre l'appui financier international et les programmes du Gouvernement exécutés en faveur des populations, des entreprises publiques et de l'administration publique.

Nommé Premier ministre jeudi par le président Joseph Kabila, une certaine opinion fait croire qu'il est au service des institutions de Bretton Woods.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article