Elections frauduleuses en RDC: Kabila veut aller audelà de 32ans

Publié le par ACOVIG association des Congolais pour la justice

Election en RDC: Joseph Kabila déclaré élu, Tshisekedi se proclame président
Image

Le président sortant de la RD Congo Joseph Kabila a été désigné vendredi vainqueur de la présidentielle du 28 novembre par la commission électorale, mais son rival Etienne Tshisekedi s'est immédiatement proclamé "président élu", et de premiers incidents violents ont été signalés à Kinshasa.

Joseph Kabila, 40 ans - élu une première fois en 2006 - l'a emporté avec 48,95 % des voix (8.880.994 voix), loin devant l'opposant de 78 ans Etienne Tshisekedi qui a totalisé 32,33 % des suffrages (5.864.775 voix), selon les chiffres provisoires communiqués par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) avec trois jours de retard.

Sur les 32.024.640 électeurs inscrits, 18.911.752 ont voté, soit un taux de participation de 58,81%, avec un total de 18.143.104 suffrages exprimés valables.

Ces résultats doivent encore être validés par la Cour Suprême de Justice (CSJ) qui désignera le 17 décembre le vainqueur

Dans une déclaration à l'AFP, Etienne Tshisekedi a rejeté les résultats de la Céni, et s'est aussitôt auto-proclamé "président élu de la République démocratique du Congo".

"Je considère (les résultats de la Céni) comme une véritable provocation à notre peuple et je les rejette en bloc. En conséquence je me considère depuis ce jour comme le président élu de la République démocratique du Congo", a déclaré M. Tshisekedi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article